Disparition des machines à sous dans les cafés belges ?

Décidément, rien ne va plus dans le domaine des jeux de casinos en Belgique ! La Commission des jeux de hasard veille au grain et s’avère être intransigeante ! Cette fois-ci, celle-ci s’attaque aux machines à sous situées au sein de cafés et de bistrots belges. La Commission somme le gouvernement belge d’interdire cette pratique, qui selon elle participerait grandement à la dépendance aux jeux. Pour plus d’information sur le pourquoi du comment, nous vous invitons à vous informer grâce à cet article qui revient sur ce dernier coup de théâtre de la Commission des jeux belge !

Un problème toujours d’actualité

Les machines à sous sont la nouvelle cible de la Commission belge des jeux de hasard. En effet, celle-ci souhaiterait faire interdire plus de 10 000 machines à sous distribuées dans des cafés aux quatre coins de la Belgique. L’organe de contrôle reconnait deux problèmes essentiels liés à la propagation de ces bandits manchots sur le territoire belge.

En effet, concernant leurs formes et présentations, les machines à sous présentes dans les cafés belges ressembleraient plus à des bandits manchots de casinos terrestres plutôt qu’à celles autorisées pour ce type d’établissements.

Le premier problème est associé au fait que ces machines à sous ne sont pas conformes avec la loi en rigueur. En effet, concernant leurs formes et présentations, les machines à sous présentes dans les cafés belges ressembleraient plus à des bandits manchots de casinos terrestres plutôt qu’à celles autorisées pour ce type d’établissements. Le deuxième problème lié à la propagation de ce type de machines, est le fait que celles-ci s’en tiennent de moins en moins aux seuils de mises autorisées. La mise maximum acceptée par la Commission s’élève à 22 centimes d’euro, et d’après l’enquête de cet organe de contrôle des jeux de hasard, de nombreuses machines à sous exploitées par les cafés offrent des mises maximum beaucoup plus élevées que le seuil maximum autorisé.

Le souci des montants trompeurs et de la dépendance

La Commission belge des jeux de hasard n’est pas à court d’arguments allant à l’encontre de la propagation des machines à sous dans les cafés. Nous vous l’avions annoncé ci-dessus, la Commission compte bien mettre ses menaces à exécution, en retirant 10 000 machines à sous des cafés belges. Au-delà du fait que les propriétés de ces machines, ainsi que leurs seuils de mises ne soient pas conformes à la loi en rigueur, la Commission avance, au sujet de ces 10 000 machines, que les montants de gains seraient mensongers, et accentueraient la dépendance des joueurs belges aux jeux de hasard.

Toutefois, les machines concernées par cet arrêté de la Commission semblent irrépréhensibles. La raison de ce fait est que ces machines là, proposent une mise maximale de 22 centimes d’euro pour un jackpot maximum de 6,40 euros par partie. Ces machines sont donc conformes à la loi mise en place, puisqu’elles offrent des gains nettement moins importants que ceux proposés sur les machines à sous des casinos terrestres. Concernant la raison de la dépendance aux jeux, le système de causalité plaçant ces 10 000 machines à l’origine de l’addiction avancé par la Commission reste peu clair. Vous l’aurez compris l’incompréhension règne aussi bien auprès des responsables de cafés possédant ces machines que pour les joueurs. Nous attendons plus d’éclaircissements à ce sujet…