Pas d’augmentation des prélèvements sur les produits PokerStars.

Le leader de poker en ligne PokerStars fait énormément parler de lui en ce moment. Après ses déboires en Espagne, la marque de poker en ligne appartenant au groupe Amaya Gaming, vient d’annoncer l’annulation de son projet d’augmentation des prélèvements sur la grande majorité de ses produits. L’opérateur s’est enfin exprimé sur ce revirement de situation, et nos experts n’ont pas manqué une seule des interventions du groupe afin de vous tenir au courant des derniers développements. Les amateurs de poker nous tiennent à cœur, c’est pour cela que nous vous suggérons de suivre le reste de cet article attentivement.

Le scandale des prélèvements

C’est en octobre dernier que PokerStars s’était attiré les foudres des critiques de la communauté des jeux en ligne, à la suite de son annonce liée aux changements stratégiques prévus sur sa gamme de jeux. En effet, ces modifications comprenaient une augmentation des prélèvements de l’opérateur en deux parties, concernant notamment sa gamme de : heads-up, hyper-turbo et ses tournois de sit-and-go. PokerStars avait même annoncé d’autres changements pour l’année 2015.

Cependant, PokerStars a annoncé que les changements précédemment engagés sur ses produits heads-up et hyper-turbo ont été supprimés, à l’exception des modifications engagées sur les tables de spin-and-go.

Cependant, PokerStars a annoncé que les changements précédemment engagés sur ses produits heads-up et hyper-turbo ont été supprimés, à l’exception des modifications engagées sur les tables de spin-and-go. Le responsable de la communication chez PokerStars et Amaya l’a confirmé et a déclaré : « Après une analyse plus approfondie, nous sommes revenus sur notre décision, et avons décidé d’annuler l’augmentation prévue sur les prélèvements additionnels sur certains de nos produits […] nous n’augmenterons pas les prélèvements en 2015, à l’exception des domaines où nous rencontrons davantage d’obligation de jeux ou encore d’augmentation de la TVA. » PokerStars est donc très clair sur ses intentions, et continue de justifier ses actions.

La réponse de PokerStars

Malgré ses toutes dernières déclarations, le groupe PokerStars a mis en garde sa clientèle, sur la plateforme d’information TwoPlusTwo, que des modifications supplémentaires sont susceptibles d’être apportées au niveau de ses clubs VIP pour répondre aux augmentations des taxes, afin de pouvoir continuer sa politique de partage des taxes avec les joueurs à hauteur de 50%.

Les joueurs PokerStars devront s’attendre à des changements dans les deux prochains mois. L’opérateur a également fait part de sa volonté de créer des méthodes de paiements adaptées à chaque joueur selon sa pratique. Dans un secteur qui est sans arrêt soumis aux aléas de la législation, le cas PokerStars démontre que les conséquences de ces changements législatifs ont un impact non seulement sur les opérateurs, mais sur l’économie du poker en général. PokerStars mise sur la transparence avec ses joueurs, ce qui est largement apprécié par ces derniers. Bien que ces annonces ne nous réjouissent pas, espérons que la situation se stabilise pour l’opérateur. En effet, que serait le poker en ligne sans le leader incontesté, j’ai nommé ? PokerStars.