PaySafeCard se refuse désormais aux joueurs français !

Vous êtes français ? Vous aimez jouer aux casinos ? Vous utilisez PaysafeCard pour déposer sur votre compte joueur ? Alors nous préférons vous prévenir, vous n’allez pas aimer ce qui suit ! Si pour nous les Belges, cela ne change rien dans notre quotidien, nos voisins français ne pourront plus payer par PaysafeCard sur les casinos. Ce moyen de paiement peu cher, discret et pratique était vraiment apprécié des mordus de la roulette en ligne et des machines à sous, mais il faut en profiter, car dès septembre, tout ceci sera terminé !

PaySafeCard termine ses partenariats avec les casinos du marché gris.

PaysafeCard a déclaré dans un communiqué que l’ensemble de la société se retirait du marché des casinos en ligne dont la législation est trouble, comme la situation dans laquelle se trouve la France sur la question. En effet, si en Belgique, la loi est très claire à ce sujet et qu’elle autorise les joueurs à s’amuser uniquement sur les casinos agrées par la Commission des Jeux de Hasard Belge (CJHB), en France, c’est différent. C’est un marché gris qui flotte entre deux eaux troubles, où les casinos sont plus ou moins tolérés, mais cependant interdits par la loi française pour les établissements qui ne sont pas situés en France et approuvés par l’ARJEL… C’est-à-dire aucun.

La loi est très floue et se contredit à tel point qu’il n’est pas vraiment possible de savoir si un joueur de casino français est dans la légalité s’il s’inscrit sur un établissement en ligne. Il faut dire qu’avec les taxes exorbitantes que devraient payer d’éventuels casinos virtuels français, on comprend pourquoi la situation est si compliquée.

« C’est donc à partir du 1er septembre que les opérateurs qui se situent sur la frontière de ce marché gris ne pourront plus proposer PaySafeCard comme moyen de paiement. »

C’est donc à partir du 1er septembre que les opérateurs qui se situent sur la frontière de ce marché gris ne pourront plus proposer PaySafeCard comme moyen de paiement. Si on pense d’abord au marché français, il en sera de même pour certains casinos belges non-agréés par les autorités du pays, et pour une partie des établissements de Grande-Bretagne et d’Espagne.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Si PaySafeCard disparaît des plateformes de paiement des casinos, mais alors comment vont se débrouiller les joueurs qui ne souhaitent pas communiquer leurs coordonnées bancaires ou qui ne savent tout simplement pas comment le faire ? PaysafeCard était un moyen de dépôt idéal, car il était anonyme (pas moyen pour votre banque ou qui que ce soit de savoir comment vous dépensez votre argent, ce qui évite bien des discussions embarrassantes), aucune commission n’était applicable (ce qui en fait le moyen de dépôt le moins cher), et était très facile d’utilisation. Pour notre plus grand désespoir, on ne peut même pas attendre d’Ukash de voler à notre secours, puisqu’il fait partie de PaysafeCard depuis déjà un an. Si on fait le tour des alternatives, Ticket Premium, service de paiement par ticket comme PaySafeCard, est inenvisageable pour remplacer ce vide, puisque ce sont cette fois les casinos qui n’acceptent pas, pour la plupart, ce moyen de paiement. Les établissements acceptant Ticket Premium sont très rares.

La solution se trouvera probablement dans l’utilisation des comptes électroniques, tels que Paypal, Skrill, et Neteller. Pour les gens par très à l’aise avec l’informatique, ce chamboulement pourra poser problème, voire même carrément dissuader de jouer aux casinos. Une alternative sera peut-être trouvée pour satisfaire tous les joueurs qui comptaient sur PaySafeCard pour leur faciliter la vie ? Réponse après septembre prochain !